logo

Auteurs

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse ullamcorper est sed nunc viverra posuere. Nunc sollicitudin, erat a porta sodales, nunc arcu feugiat nunc, in viverra libero mauris non erat. Quisque luctus diam eget faucibus ornare. Cras ultricies, augue aliquet imperdiet fringilla, diam mi dignissim massa, nec auctor magna ex eu mauris. Nunc leo nisi, iaculis ut ante nec, porta commodo lorem. Nulla et purus efficitur, auctor ex eu, fermentum tortor. Ut congue varius purus ut luctus. Maecenas quis tortor at ante maximus mattis in vel mauris. Pellentesque cursus, dui ac laoreet consectetur, massa velit feugiat elit, eget bibendum odio dolor eu enim.

Cras eu hendrerit lorem. Duis dapibus rutrum massa, sed egestas ipsum volutpat id. Donec pulvinar convallis porta. Donec laoreet eros purus, non lobortis urna gravida vitae. Donec pellentesque laoreet suscipit. Donec non nisi a lacus dictum faucibus at ac libero. Sed volutpat congue arcu, eget tempus urna venenatis pellentesque. Sed ultricies augue ac magna facilisis, sit amet sagittis arcu eleifend. Ut molestie quam risus, eu suscipit ex tristique vitae. Mauris ullamcorper lacus nec lorem maximus, ut feugiat enim posuere.

photo
CLAUDIE GALLAY
photo
JOHN GREEN
photo
FRANCOISE BOURDIN
photo
YASUNARI KAWABATA
Close the overlay

A propos de CLAUDIE GALLAY

photoClaudie Gallay est née dans le Dauphiné en 1961, à Bourgoin-Jallieu. Elle est institutrice dans un village du Vaucluse, deux jours par semaine. Elle passe le reste de son temps à écrire. Quand elle n’écrit pas — ce qu’elle fait depuis une dizaine d’années —, elle peint. Seule Venise a obtenu en 2005 le prix du livre CE 38, décerné par les lecteurs des comités d'entreprise. "Les Déferlantes", aux Editions du Rouergue, est son cinquième roman situé en Normandie, au bord de la mer.

Elle a publié aux éditions du Rouergue L’Office des vivants (2000 ; Babel n° 944), Mon amour, ma vie (2002 ; Babel J, 2008 ; Babel n° 991), Les Années cerises (2004), Seule Venise (2004, prix Folies d’encre et prix du Salon d’Annonay ; Babel n° 725), Dans l’or du temps (2006 ; Babel n° 874), et Les Déferlantes (2008, Prix des lectrices de elle). En 2010, Actes Sud a publié L’amour est une île.


A propos de JOHN GREEN

photo John Michael Green est un écrivain américain. Il a grandi en Floride avant de partir en Alabama dans un pensionnat qui ressemble beaucoup à Culver Creek dans son roman, "Qui es-tu Alaska?" (Scripto). A l'issue de ses études universitaires à Kenyon College (Gambier, Ohio) en 2000, il s'est installé à Chicago. Il a été chroniqueur de radio et critique littéraire pour des revues spécialisées. Il a également analysé des livres pour la Critique Littéraire du New York Times et écrit pour All Things Considered une émission de la National Public Radio et WBEZ, la station de radio publique de Chicago. Green a vécu deux ans à New York pendant que sa femme complétait son troisième cycle universitaire. Son premier roman, "Qui est-tu Alaska ?" a été récompensé par le prestigieux prix Michael L. Printz Award, décerné chaque année à un livre à destination du public adolescent. Il a également reçu le prix d'honneur de cette distinction pour son second roman "Le Théorème des Katherine". "La face cachée de Margo" est son troisième roman pour adolescents. Son cinquième roman, "Nos étoiles contraires" ("The Fault in Our Stars") est sorti en 2012 et est adapté au cinéma par Josh Boone. On note aussi plusieurs collaborations à son actif : avec Maureen Johnson et Lauren Myracle pour Flocons d'Amour, recueil de trois nouvelles, mais aussi avec David Levithan pour Will Grayson, Will Grayson en 2010. Lui et son frère Hank Green sont à l'origine de la communauté d'internautes Nerdfighters, qui par le biais de vidéos en ligne, a pour but de lutter contre la pauvreté (dans les pays en développement par exemple). John Green est très actif sur les réseaux sociaux, vous pouvez le suivre sur Twitter : https://twitter.com/realjohngreen


A propos de FRANCOISE BOURDIN

photo Françoise Bourdin, née en 1952 à Paris, est une écrivaine française. Elle a publié une quarantaine de livres, et se place en 2012 au quatrième rang des écrivains français en nombre de livres vendus. Ses romans sont habituellement des drames familiaux, et ses personnages des gens à qui les lecteurs peuvent s'identifier, d'où le slogan « Des histoires qui nous ressemblent ».

Elle commence à écrire des nouvelles à 16 ans, publie son premier roman en 1972, Les Soleils mouillés. En 1973, son second roman, De vagues herbes jaunes est choisi par Josée Dayan pour réaliser son premier téléfilm, avec comme interprète Laurent Terzieff. Depuis, elle a publié plus d'une quarantaine de livres. Chaque livre se vend entre 300 000 et 500 000 exemplaires.

Elle est aussi scénariste de profession pour la télévision; beaucoup de ses romans ont été adaptés à la télévision.

Bien qu'elle soit le quatrième auteur français en nombre de livres vendus (derrière Guillaume Musso, Marc Levy et Katherine Pancol), avec 8 millions de livres, la presse rend rarement compte de ses publications avec seulement une quinzaine d'articles dans la presse nationale en dix ans. En raison de cette absence de couverture médiatique pour un écrivain vendant autant, elle est présentée comme discrète. En fait elle a déclaré à la radio avoir regretté cette indifférence des médias et des émissions littéraires au début de sa carrière, mais avoir pris du recul au fur et à mesure que son lectorat augmentait1.


A propos de YASUNARI KAWABATA

photo Yasunari Kawabata est un écrivain japonais né à Osaka le 11 juin 1899 et décédé à Zushi le 16 avril 1972. En mai Yasunari écrivit son journal intitulé "Journal de ma seizième année" qui fut publié onze ans plus tard, soit en 1925 ("L'Adolescent" (1948). Ce journal est considéré comme sa première oeuvre littéraire. Il a obtenu le prix Nobel de littératurele 19 octobre. Yasunari est le premier écrivain japonais à obtenir cette récompense. Il a écrit entre autres : "Kyôto", "La Danseuse d'Izu", "Pays de neige", "Les Belles Endormies", "Le Maître ou le tournoi de go", "Tristesse et beauté", "Le lac", "La Beauté tôt vouée à se défaire".

Considéré comme un écrivain majeur du XXe siècle et obsédé par la quête du beau, la solitude et la mort, il a écrit en particulier des récits très courts, d'un dépouillement stylistique extrême, regroupés plus tard en recueils, mais ses œuvres les plus connues internationalement sont ses romans comme Pays de neige (1935-1947), Le Grondement de la montagne (1954) ou Les Belles Endormies (1960-1961).